Genève

Tolérance zéro à l’école

Anne Emery-Torracinta a présenté son plan contre les abus sexuels.
Dès janvier LDD
Harcèlement sexuel

Les récentes affaires d’abus et de harcèlement sexuel présumés de la part d’enseignants sur des élèves, révélées par la presse, ont contraint le Département de l’instruction publique (DIP) à un travail d’introspection. Au-delà des difficultés des victimes à parler de ce qui leur arrive et de celles rencontrées par les proches ou le milieu scolaire pour détecter des situations de violence, des manquements ont été constatés dans la transmission de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion