Genève

Le burkini de nouveau banni des piscines

En troisième débat mardi, puis mercredi, le Conseil municipal a accepté une délibération du PLR visant à rétablir l’interdiction du burkini dans le nouveau règlement sur les piscines de la Ville de Genève. Un avis du Service des sports stipulait alors que les maillots ne pouvaient aller au-dessous du genou, que les bras devaient être nus pour les femmes, seulement autorisées à porter un «une-pièce» ou un «deux-pièces».
La droite élargie et deux indépendants de gauche ont reproché au chef des Sports DR
Burkini

  En substance, la droite élargie et deux indépendants de gauche ont reproché au chef des Sports, Sami Kanaan, d’avoir en catimini modifié le règlement pour autoriser un symbole de soumission des femmes contraire à nos us et coutumes.   En face, Sylvain Thévoz (PS) refuse de débattre du burkini: il fallait harmoniser et simplifier les règlements de Varembé et des Vernets. Il est désormais juste dit que seuls des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion