Genève

Acquis des élèves dyslexiques menacés?

Raccourcir une épreuve? Fermer les yeux sur l’orthographe? L’école genevoise repense les mesures scolaires pour les élèves dyslexiques. Colère de l’Association Dyslexie Suisse romande    
L'introduction d'une directive sur les troubles "DYS" en 2009 a permis de combler un certain retard. CC
Ecole inclusive

Marche arrière toute? C’est la crainte de l’antenne genevoise de l’Association Dyslexie Suisse romande. Elle accuse le Département de l’instruction publique (DIP) dirigé par Anne Emery-Torracinta d’avoir, dans son dos, modifié la directive sur les aménagements scolaires pour les élèves souffrant de troubles «DYS» – dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dysgraphie et dyspraxie. Tania Shakarchi, présidente de cette association de parents, regrette que toute une série de mesures aient été supprimées. Le DIP,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion