Genève

Un obstacle en moins entre les réfugiés et l’emploi

Les détenteurs de permis F ne devront plus reverser 10% de leur salaire à la Confédération. Malgré cela, l’accès au marché du travail reste un défi de taille.
L'association «Thrive» organise des rencontres entre migrants et professionnels des ressources humaines et des ateliers autour de la question de l'emploi. THRIVE
Suisse

Reverser 10% de son salaire à la Confédération jusqu’à atteindre la somme de 15 000 francs. Voici ce qui incombait aux détenteurs de permis F1Les détenteurs de permis F sont des personnes dont la demande d’asile n’a pas été acceptée mais qui sont admi-ses à titre provisoire pour une durée de douze mois renouvelable par le Canton. qui exerçaient une activité lucrative en Suisse, jusqu’à la semaine dernière. Ce mécanisme,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion