Suisse

Environ 40% des denrées sont touchées

La Confédération insiste sur l’innocuité des doses détectées dans le cadre d’une étude.
Agriculture

En Suisse, environ 40% des denrées alimentaires présentent des traces quantifiables de glyphosate. Les quantités décelées sont toutefois inférieures aux limites fixées dans la réglementation. C’est ce que montrent les premiers résultats d’une étude de la Confédération. L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) a été mandaté pour réaliser cette étude, en réponse à un postulat d’une commission du Conseil national. Les résultats doivent être publiés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion