Genève

Les relations profs-élèves en plein jour

Les récits d’anciennes élèves de Tariq Ramadan mettent en lumière des relations basées sur l’emprise psychologique et questionnent le rôle de l’Instruction publique.
Tariq Ramadan a enseigné à Genève de 1984 à 2004. FLICKR/CC/SimonFraserUniversity
Education

Les témoignages d’anciennes élèves de Tariq Ramadan parus dans la Tribune de Genève ont secoué le canton et les consciences. Plusieurs femmes décrivent leur ancien professeur du cycle des Coudriers ou du collège de Saussure comme un homme usant de son intellect et de son charme pour séduire, puis de mécanismes d’emprise psychologique toxiques pour parvenir à des relations intimes alors qu’elles étaient mineures. > Relire notre article “Des anciennes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion