Suisse

Quand le ton monte dans l’auditoire

Des professeurs de hautes écoles de Zurich et de Bâle auraient maltraité et copié leurs doctorants.
Les deux affaires jettent une lumière crue sur les relations entre professeurs et doctorants. FLICKR/CC/EP UNIVERSITE PARIS-SACLAY
Hautes écoles

Un professeur qui copie ses doctorants et les insulte devant des tiers: ce sont les reproches faisant actuellement l’objet d’une expertise juridique à l’Université de Bâle. Après un cas de maltraitance psychologique ayant touché l’Ecole polytechnique fédérale (EPF) de Zurich, cette nouvelle affaire jette une lumière crue sur les relations entre professeurs et doctorants. «Nous avons une à deux plaintes par mois», affirme une représentante des doctorants de l’Université de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion