Genève

Les «inaudibles» prennent la parole

La première édition du Parlement des inaudibles a rassemblé samedi une soixantaine de personnes autour des questions du travail, du logement et de la discrimination.
La réunion a été mise sur pied la veille de la Journée mondiale du refus de la misère. CPA
Genève

  [gal:153476] Pour Alexandre, tout a commencé lorsqu’il s’est installé à Genève il y a trois ans. Venu de France et sans formation, il s’est aussi retrouvé sans logement. Pendant plusieurs mois, il a vécu à l’Armée du Salut, dans les bunkers de la protection civile ou dans la rue, près de l’aéroport. Aujourd’hui, la situation d’Alexandre est toujours précaire et le jeune homme deviendra bientôt papa. Samedi, il était

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion