Genève

Percée genevoise en physique quantique

Les chercheurs ont pu démontrer l'intrication de 16 millions d'atomes, là où les observations précédentes plafonnaient à quelques milliers.
UNIGe

Changement d'échelle en physique quantique: des chercheurs genevois prouvent l'intrication de 16 millions d'atomes au sein d'un cristal d'un centimètre traversé par un photon. Cette avancée confirme la théorie sur laquelle reposent les réseaux quantiques du futur. Les lois de la physique quantique permettent aujourd'hui d'émettre des signaux dont toute interception par un tiers est aussitôt détectée. Cette propriété est essentielle pour la protection des données et plus spécifiquement pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion