Genève

Droits populaires facilités à Genève

Le nombre de signatures requises pour faire aboutir référendums et initiatives sera abaissé. Le peuple a dit oui à près de 62%.
Il faudra désormais les signatures de 3% des citoyens du canton pour faire aboutir une initiative constitutionnelle Cédric Vincensini
Votation

La baisse du nombre de signatures pour faire aboutir des initiatives et référendums à Genève a été acceptée dimanche. Les citoyens du canton de Genève ont dit oui à près de 62% à la modification constitutionnelle visant à faciliter les droits populaires. Présentée par Ensemble à Gauche (EàG), la proposition était seulement combattue par l’Entente (PDC et PLR) et le Conseil d’Etat. Au niveau cantonal, il faudra désormais les signatures

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion