Suisse

Le monopole des CFF est attaqué

La compagnie Berne-Lötschberg-Simplon (BLS) entend obtenir le droit d’exploiter les grandes lignes.
WIKIMEDIA/CC/SANDSTEIN
Chemins de fer

D’un côté les CFF, 33 000 employés et 80% du réseau à voie normale. De l’autre, le BLS (Berne-Lötschberg-Simplon), 3100 employés et 11% du réseau. Les deux compagnies ferroviaires ne jouent pas dans la même catégorie, mais le BLS ne se contente plus du rôle de partenaire junior. Il voit une opportunité de croissance dans le renouvellement des concessions pour le trafic grandes lignes, le seul qui offre des possibilités de gain

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion