Genève

Chaleur et pollution font décoller le taux d’ozone

Les valeurs ont grimpé ces derniers jours en plusieurs endroits du canton. Le point avec Pierre Kunz, chef de secteur au Service de l’air.
L’affluence générée par la fête nationale a augmenté le trafic routier. JPDS
Genève

Des valeurs d’ozone supérieures au taux limite ont été enregistrées par l’Etat de Genève les deux premiers jours d’août. La présence de ce gaz dans l’air ne devrait pas dépasser les 120 microgrammes par mètre cube. Or les chiffres ont grimpé jusqu’à 130 mardi 1er août, et ce dans les quatre points de relevés: gare Cornavin, Thônex, Meyrin et Chancy. Le lendemain, seules les mesures effectuées en milieux suburbains (Thônex

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion