Actualité

Une constituante née dans la douleur

La participation aux élections de la nouvelle Assemblée constituante a atteint plus de 41% dimanche, assure le gouvernement Maduro. Mais l’opposition manifeste encore.
Vue de San Agustin Jean-Baptiste Mouttet
Venezuela

Plus de dix morts, barricades, gaz lacrymogènes: le Venezuela a connu dimanche une nouvelle vague de violences déclenchées contre l’élection d’une assemblée constituante voulue par le président Nicolás Maduro. Opposants et forces de l’ordre se sont affrontés à Caracas et dans d’autres villes du pays, à coups de balles en caoutchouc, bombes de gaz lacrymogènes contre jets de pierre, de cocktails Molotov et de bombes incendiaires, lors de batailles rangées

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion