Genève

Violations de la loi dénoncées chez Demoscope

Le syndicat Unia demande à ce que l’institut de sondage soit retiré des marchés publics.
Demoscope effectue notamment des études pour l’université de Genève. WIKICOMMONS
Genève

Actif en Suisse et notamment à Genève, l’institut de sondage Demoscope est accusé de violations de la loi sur le travail par le syndicat Unia, qui demande que ses mandats publics lui soient retirés. Jamal Al-Amine, secrétaire syndical, précise que l’Inspection paritaire des entreprises a été alertée et l’Office cantonal de l’inspection et des relations du travail saisi. L’entreprise Demoscope emploie 80 enquêteurs téléphoniques, dont beaucoup d’étudiants travaillant sur appel.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion