Vaud

L’exception provisoire qui dure

L’Etat de Vaud tolère que des Payernois habitent sur un terrain agricole depuis 20 ans.
Depuis qu’un incendie a ravagé son campement en mars 2012 CHARLY RAPPO
Précarité

L’exception devait être provisoire. Pourtant elle dure depuis vingt ans. Un couple de paysans – qui a été expulsé de son exploitation en 1994 à la suite de désaccords familiaux – a élu domicile sur un terrain en zone agricole près du stand de tir des Avanturies, à l’extérieur de la ville de Payerne. Aujourd’hui, le mari âgé de 70 ans et son épouse de 61 ans vivent modestement sur leur parcelle,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion