Actualité

La peine de mort s’éteint à petit feu

Des parlementaires suisses se rendent au Luxembourg pour encourager l’abolition de la peine capitale.
Le conseiller aux Etats Christian Levrat estime que la Francophonie est devenue une force politique de premier ordre. WIKIPEDIA/GAEL BOURGEOIS
Francophonie

Plusieurs politiciens romands vont prendre part à l’assemblée parlementaire de la Francophonie, qui se tient actuellement au Luxembourg, jusqu’à mardi. Les conseillers aux Etats Anne Seydoux-Christe (pdc, JU), Raphaël Comte (plr, NE), Didier Berberat (ps, NE) et Christian Levrat (ps, FR) ainsi que les conseillers nationaux Fathi Derder (plr, VD) et Jean-Pierre Grin (udc, VD) entendent profiter de cette tribune, devant 600 à 700 parlementaires, pour encourager l’abolition de la peine

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion