Genève

Dico en partie banni de l’épreuve de français

Les ouvrages de référence étaient jusque-là autorisés durant toute l’épreuve cantonale de français. Ils sont désormais en partie interdits, comme l’est déjà la calculatrice en math.
En bannissant le dictionnaire et les tableaux de conjugaison d’une partie de l’évaluation PIXABAY
Genève

Entre ce vendredi et le mercredi 7 juin, tous les élèves de 6P et de 8P passeront l’épreuve cantonale de français. Nouveauté: pour une partie de l’évaluation, les ouvrages de référence, soit le dictionnaire et les tableaux de conjugaison, seront interdits. Le but? Vérifier si les règles de la langue sont devenues un automatisme. Mais cette interdiction déplaît à la Société pédagogique genevoise (SPG), l’association professionnelle des enseignants du primaire.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion