Actualité

Il se voit en vainqueur surprise

Le chef de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon croit dur comme fer à sa présence au second tour.
Jean-Luc Mélenchon est parvenu à siphonner les voix de Benoît Hamon (photo archive). FLICKR/REMI NOYON
Présidentielle française

Une péniche vient s’amarrer sur le canal Saint-Martin, en ce lundi de Pâques brumeux. A son bord, Jean-Luc Mélenchon saisit le micro pour s’adresser à une foule nombreuse, dans ce quartier «bobo» de l’Est parisien. «S’il devait nous manquer une poignée de voix pour l’emporter, je vous demande de l’accepter sans haine. Mais la seconde hypothèse, celle de notre victoire, est désormais la plus ­probable!» L’Insoumis est devenu le vote

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion