Actualité

L’identité, l’autre nom du mal français

La France est tiraillée entre l’exaltation d’un idéal universel et le déni du grand métissage des peuples.
Manifestation en faveur du droit au mariage pour les couples de même sexe VASSIL / WIKICOMMONS
Polémique

Poser la question de l’identité dans la France contemporaine, c’est un peu comme ouvrir la boîte de Pandore. Lors du débat télévisé du 20 mars où les 5 principaux candidats se sont affrontés, les plus vifs échanges ont eu lieu lorsque Marine Le Pen a accusé Emmanuel Macron d’avoir affirmé être favorable au burkini. Réponse cinglante de Macron: «Je n’ai pas besoin d’un ventriloque»… Autant dire que l’affaire du maillot de bain

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion