Suisse

L’«impérialisme tabou» de la Suisse

La Suisse joue un rôle central, mais discret, dans le pillage des pays du Sud. Interview de l'historienne Isabelle Lucas.
L'impéralisme à la sauce helvétique a été abordé lors du contre-sommet des matières premières MTI
Histoire

La représentation de la Suisse comme un petit pays neutre et humanitaire s’effrite. Aujourd’hui, des historiens, telle Isabelle Lucas, questionnent l’impact de la Suisse en dehors de ses frontières. Tout comme la Commission Bergier en 2001, ses travaux viennent remettre en cause la tradition d’analyse historique helvétique, qu’elle décrit comme «centrée sur le territoire national». Pour rappel, le rapport de ce groupe d’experts avait dévoilé les échanges économiques entre la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion