Vaud

Clause du besoin: Vaud trop restrictif?

Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a partiellement admis le recours de deux médecins français qui contestent la décision du canton de limiter leur activité en application de la clause du besoin.
Les deux médecins français pourront pratiquer PUBLICDOMAINPICTURE.NET
Médecine

Jean-Paul Buchmann jubile. Le directeur de la société basée à Bulle B-plus, spécialisée dans le placement de médecins en Suisse, vient de marquer un point face à l’Etat de Vaud. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a en effet partiellement admis le recours de deux médecins français dont il a organisé l’installation à Lausanne. Ils contestent la décision du canton de limiter leur activité en application de la clause du besoin.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion