Valais

Retour à la case départ

Valais

Avec la sèche éviction d’Oskar Freysinger du Conseil d’Etat, le Valais conservateur a opéré un retour à la «normale» en remplaçant le représentant de l’UDC par celui du PLR, Frédéric Favre. Trois PDC, un PLR et une socialiste forment l’exécutif: retour, donc, à la configuration qui prévalait avant le triomphe, en 2013, du tribun au catogan. Au premier tour, la cinquième place du socialiste du Bas-Valais Stéphane Rossini donnait des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion