Arts plastiques

Des collages à la Prévert

A Montricher (VD), la Fondation Jan Michalski présente les images du poète français décédé il y a quarante ans. Subversif et amusant.
L’un des premiers collages de Prévert FATRAS/SUCCESSION J. PREVERT
Exposition

Le pape Paul VI transformé en moulin (rouge) à vent, une gargouille gothique affichant un visage clownesque ou une jeune fille échouée sur la plage: Jacques Prévert (1900-1977) n’était pas avare d’humour et de poésie quand il composait ses collages. Le pouvoir, il lui tordait le sceptre. Les apparences, il les plongeait dans un monde de féerie, rempli de monstres et de merveilles. Quarante ans après sa mort, ses créations

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion