Musique

Seize cordes et des secrets

Pour couronner le Festival Antigel, le Kronos Quartet joue au Victoria Hall.
John Sherba JAY BLAKESBERG
Festival Antigel

Il a un profil on ne peut plus classique, mais un parcours tout ce qu’il y a de plus rock’n’roll. Le Kronos Quartet, dont le répertoire s’étend de John Cage à Philip Glass en passant par Tom Waits, Björk et Jimi Hendrix, défriche, accompagne et revisite les musiques de notre temps avec l’assiduité inébranlable que lui insuffle son fondateur, le violoniste David Harrington. Pour son avant-dernière soirée, le Festival Antigel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion