Cinéma

La part obscure du père

Atmosphère vénéneuse, exploration de nos peurs profondes flirtant avec la lisière du réel… Dans la forêt de Gilles Marchand est une réussite du genre.
La part obscure du père
Filmcoopi
Cinéma

Le titre résonne d’échos funestes. On le devine d’instinct, Dans la forêt relève du conte. C’est en effet un récit inquiétant à la lisière du réel, où rôde un ogre. Pas étonnant de la part de Gilles Marchand, réalisateur de Qui a tué Bambi? (2003) et L’Autre monde (2010), par ailleurs scénariste de Dominik Moll (Harry, un ami qui vous veut du bien), un vieux complice qui a écrit ce

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion