International

Les Européens sur le qui-vive

La Communauté européenne réagira le lendemain du vote suisse. Mais le ton est donné.
Bruxelles

«Les conséquences du rejet de la RIE III ne seront pas dramatiques, dans l’immédiat. Mais le résultat de la votation ne contribuera pas à faciliter une normalisation des relations entre la Suisse et l’UE», témoigne un diplomate. C’est probablement le message que fera passer aujourd’hui la Commission européenne lorsqu’elle réagira officiellement au vote d’hier, et les Vingt-Huit quand ils adopteront, le 20 ou le 21 février, des «conclusions» sur l’ensemble de leurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion