Neuchâtel

Nouveau coup dur pour HNE

A quelques jours de la votation, une nouvelle révélation affaiblit HNE. Son médecin-chef du service de gastro-entérologie ne peut pas exercer, faute de reconnaissance.
Le médecin-chef du service de gastro-entérologie de HNE ne dispose pas d’autorisation pour exercer la médecine en Suisse. JPDS
Neuchâtel

Malaise à HNE. Alors que dimanche les Neuchâtelois se rendront aux urnes pour dire s’ils acceptent l’initiative «Pour deux hôpitaux autonomes et sûrs», révélations et coups bas s’enchaînent dans cette fin de campagne. Jeudi, nos confrères de la RTS révélaient que le médecin-chef du service de gastro-entérologie ne dispose pas d’autorisation pour exercer la médecine en Suisse. Pour les initiants, il s’agit «d’une preuve de la mauvaise gouvernance» de l’hôpital

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion