Vaud

Une machine à gérer son budget

La «Machine à dépenser» fera le tour des centres de loisirs pour prévenir le surendettement des jeunes.
A gauche MTI
Vaud

Elle ressemble à un distributeur classique, habituellement garni de barres chocolatées, de sodas et de paquets de cigarettes. Mais la «Machine à dépenser» (MAD), imaginée par des animateurs socioculturels avec les travailleurs sociaux du Centre social protestant (CSP), vise un tout autre but que la consommation: la prévention du surendettement chez les jeunes. Ce projet original était présenté mardi à la Maison de quartier de Chailly, à Lausanne. «Parler d’endettement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion