Édito

La BNS prise en flagrant délit de crime climatique

Suisse

La politique de placements de la Banque nationale suisse (BNS) aux seuls Etats-Unis fait quasiment doubler les émissions de CO2 de notre pays. Il s’agit d’une double catastrophe: pour le climat, tout d’abord, mais financière ensuite, car ces investissements ont fait perdre de l’argent à la BNS. Cette conclusion explosive est contenue dans un rapport réalisé par le bureau South Pole Group pour le compte de l’association des Artisans de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion