Cinéma

Choc des cultures

Cinéma

Après Rengaine, un premier film coup de poing sur l’intolérance inédit en Suisse, Rachid Djaïdani met en scène un scénario qui ne craint pas les clichés. Soit les péripéties d’un rappeur parisien (Sadek) qui, forcé de se mettre au vert après un conflit avec un rival, prend la route avec un vieux prolétaire désabusé (Gérard Depardieu). Le jeune est forcément enfant de l’immigration, l’aîné évidemment peu tolérant avec les «étrangers»

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion