Genève

La lutte contre le VIH n’a pas de frontière

A l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre le sida, les Jardins de Cocagne parlent de leur soutien à des communautés paysannes du Sénégal, du Mali et de la Mauritanie touchées par le VIH.
Brigitte Studer JPDS
Solidarité

Les Jardins de Cocagne s’investissent dans la lutte contre le VIH en Afrique, un aspect moins connu de la coopérative maraîchère. L’association genevoise de production et de consommation de légumes biologiques verse 1% de son chiffre d’affaires annuel à différents projets de la région du fleuve Sénégal. A l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le sida, Brigitte Studer, la présidente, nous parle de l’engagement de la coopérative.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion