Solidarité

L’art comme bouée

Cristiano Burlan, cinéaste brésilien engagé, présente trois oeuvres au festival genevois Filmar en America Latina. L'occasion de donner sa vision du cinéma et de l'engagement.
Cristiano Burlan DR
Brésil

Cinéaste engagé, Cristiano Burlan est chez lui à Filmar en America Latina. Pour sa troisième apparition à Genève, le Brésilien présente pas moins de trois œuvres. Estopo Balaio, No vazio da noite et Em busca de Borges, cette dernière ayant même la particularité d’avoir été pensée et conçue lors des précédentes éditions du festival. «J’aime ce festival car on ne se contente pas d’y diffuser des films, on réfléchit sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion