Vaud

L’Eglise réformée vaudoise gagne aux Prud’hommes

Le verdict était attendu pour mi-novembre, mais c’est pourtant ce vendredi que le Conseil synodal a annoncé au Synode et par communiqué que le Tribunal des Prud’hommes n’avait retenu «aucune charge contre lui» dans l'affaire qui l'opposait à un de ses ex-ministres.
MTI
Vaud

«Le Conseil synodal constate avec soulagement que le cadre réglementaire de l’EERV et la gestion RH qui en a découlé dans l’affaire qui l’opposait au pasteur Daniel Nagy sont conformes au droit du travail et qu’aucune charge n’est retenue contre lui», a communiqué l’exécutif de l’Eglise évangélique réformée vaudoise (EERV) par oral devant le synode (organe délibérant) et par communiqué.   Contacté par Protestinfo, le pasteur Daniel Nagy n’était pas encore informé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion