Cinéma

Justice de classe au Chili

TRIGON-FILM
Cinéma

En septembre 2013, le fils du riche sénateur chilien Carlos Larraín tue un piéton au volant de sa voiture lors d’une virée alcoolisée entre amis. Il sera pourtant disculpé par le tribunal, faute de preuve qu’il con­duisait au moment de l’accident. Faux témoignages, autopsie truquée, tentative de corruption: l’affaire a fait grand bruit au Chili, confirmant la défiance de la population envers un système judiciaire à géométrie variable. Déjà auteur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion