Genève

A Genève, deux frères, opposés à la volonté de leur aîné, attaquent Exit

Deux frères s'opposent à la demande de suicide assisté de leur aîné à Genève. Ils se sont tournés vers la justice pour suspendre le geste fatal. Une audience au Palais de Justice de Genève tranchera le cas le 24 octobre.
Fin de vie

La famille de l'octogénaire qui a émis la volonté de choisir sa mort s'est opposée à cette décision. Le rendez-vous avec Exit était pris pour le 18 octobre. Mais deux frères ont saisi la justice et obtenu du Tribunal civil des mesures superprovisionnelles.   De nombreuses familles se déchirent autour de la volonté de leur proche qui choisit le suicide assisté et la plupart du temps, elles parviennent à trouver

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion