Cinéma

“La culpabilité, c’est humain”

Avec La Fille inconnue, brillamment défendue par Adèle Haenel, le cinéma des frères Dardenne gagne une nouvelle dimension.
"La culpabilité, c'est humain"
A l’écoute des autres XENIX FILMDISTRIBUTION
Cinéma

Médecin généraliste, Jenny entend sonner après la fermeture de son cabinet mais ne va pas ouvrir. En apprenant que la jeune Africaine qui cherchait du secours à sa porte a été retrouvée morte dans les parages, elle s’efforce de remonter le fil des événements. Avec La Fille inconnue, Luc et Jean-Pierre Dardenne explorent une manière concrète de surmonter la culpabilité et l’indifférence face aux drames anonymes de la migration. Pourquoi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion