Actualité

Une réforme du droit de veto s’impose, selon Jean Ziegler

Le Genevois pense que le conflit syrien va forcer une réforme du Conseil de sécurité de l’ONU.
Dans son livre «Chemins d’espérance» Jean-Patrick Di Silvestro
Nations Unies

Reconduit à un organe du Conseil des droits de l’homme, Jean Ziegler dénonce l’«impuissance» de l’ONU. Il estime que le conflit syrien va forcer une réforme du droit de veto au Conseil de sécurité. Et veut un impôt mondial pour financer les organisations onusiennes. En Syrie, l’ONU est «réduite à être une spectatrice impotente», estime le Genevois dans un entretien à l’ats à l’occasion de la sortie de son livre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion