Neuchâtel

Le droit d’éligibilité des étrangers enterré

Les étrangers ne pourront pas siéger au Grand Conseil ni devenir conseiller d’État. La population a rejeté l’idée à 54%.
A Neuchâtel WIKIPEDIA/CC
Neuchâtel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion