Genève

Hani Ramadan interdit de conférence

Privé de parole par la municipalité de Nîmes, l’islamologue genevois annonce qu’il a déposé un recours en justice.
France

La municipalité de Nîmes a annoncé vendredi l’interdiction d’une conférence que devait tenir Hani Ramadan samedi à la mosquée Lumière et piété. Franck Proust, l’adjoint au maire à l’origine de la décision, estime que les prises de position d’Hani Ramadan vont à «l’encontre des valeurs de la République» et que la tenue de la conférence est «susceptible d’attiser la discrimination entre les hommes et les femmes et de provoquer un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion