Genève

La disparition des pré-Fêtes divise les Genevois

La nouvelle formule de l’animation estivale ne fait pas l’unanimité.
Du côté des Eaux-Vives Gaëlle Genet
Animations

Le raccourcissement des Fêtes de Genève, amputées des Pré-Fêtes, ne fait pas l’unanimité du côté des Eaux-Vives, principal quartier concerné. Les habitants sont partagés, les commerçants indifférents. À l’évocation des pré-Fêtes et des Fêtes de Genève, Patricia soupire. «Les festivités devraient être populaires. Dans la réalité, c’est plutôt tout pour le business», regrette-t-elle. Un avis partagé par Elisabeth qui dénonce le règne de la «vulgarité». Pour cette habitante, les pré-Fêtes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion