Actualité

Exécutions dans un «chaos total»

Quatre condamnés à mort pour trafic de drogue ont été exécutés vendredi, tandis que dix autres ont été épargnés sans explication.
Indonésie

L’Indonésie a exécuté vendredi quatre condamnés à mort pour trafic de drogue. Dix autres, qui devaient être fusillés, ont apparemment obtenu un sursis lors d’un processus confus de bout en bout et qualifié par un avocat de «chaos total». Les exécutions au complexe pénitentiaire de Nusakambangan (sud), «l’Alcatraz indonésien», se sont déroulées dans la nuit, en dépit des vives protestations d’ONG de défense des droits de l’Homme, du secrétaire général

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion