Genève

La Maison des associations reprend espoir

La Fondation pour l’expression associative se voit accorder de nouvelles conditions de remboursements de sa dette et évite la faillite.
Les travaux de rénovation permettraient notamment de répondre aux besoins croissants de l’institution en termes d’espace et d’accueil. FED
Finances

Soulagement pour la Maison des associations et la Fondation pour l’expression associative (FEA). Alors que celle-ci est au bord de la banqueroute, le Conseil d’Etat a répondu en faveur d’une amélioration des conditions de remboursement de la dette contractée par la FEA en 2000 auprès de la Banque alternative suisse (BAS) et s’élevant initialement à un montant de 3,6 millions de francs. A l’origine de cet emprunt, des travaux d’entretien

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion