Genève

La population de la Ville dit son soutien à la culture et au social

Environ 60% des votants refusent les coupes linéaires imposées par la droite élargie. L’exécutif prend acte et se dit ouvert au dialogue. [gal:139700]
«La population a compris la brutalité de ces coupes et leurs conséquences sur un secteur déjà fragile» Jean-Patrick Di Silvestro
Genève

Une sacrée claque pour la droite. Les deux coupes budgétaires linéaires que la majorité élargie composée par l’Entente bourgeoise (PLR et PDC) et le bloc populiste (UDC et MCG) ont été sèchement refusées par respectivement 60,3% et 61,7% des voix. A l’exception des trois quartiers huppés – Cité-Rive, Florissant-Malagnou et Champel –, tous les autres arrondissements ont refusé ce train d’économies qui en annonçait d’autres. Dans des quartiers de gauche

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion