Musique

Contrechamps: le cap politique

Prochaine saison en phase avec les tumultes sociaux pour l’ensemble genevois. Dont le périmètre d’activité doit excéder la seule interprétation.
Le 25 janvier DR
Musique contemporaine

«Le thème qui fâche… ou pas», s’amuse le directeur artistique de Contrechamps ­Brice Pauset en livrant le mot d’ordre de la prochaine saison: «Tout est politique?» Douze concerts donneront à découvrir la musique contemporaine par ce prisme, dès le 18 octobre à Genève. Un lien souvent direct. On entendra ainsi le 20 novembre et le 13 décembre la musique de Luigi Nono (1924-1990), qui rejoignit le parti communiste italien en 1952. Notamment ses

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion