Musique

Les Athénéennes font salle comble

Ouverture très applaudie ce week-end pour le festival genevois éclectique où se côtoient classique, jazz et contemporain.
Caricature du compositeur Camille Saint-Saëns jeune WIKIMEDIA COMMONS
Festival à Genève

La programmation des 6e Athénéennes annonçait un répertoire contrasté. Promesse tenue. Le coup d’envoi a été donné vendredi soir par l’Arties Chamber Orchestra, avec l’indémodable Concerto pour deux violons de Bach. Les solistes Guillaume Chilemme et Pierre Fouchenneret ont ensuite intégré l’orchestre dans un brillant arrangement du Huitième quatuor de Chostakovitch. Le pianiste Marc Perrenoud (coorganisateur du festival) et le trompettiste David Encoh signaient avec leurs récentes compositions une rencontre inédite,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion