Genève

Le nombre des emplois de solidarité a légèrement reculé

Le durcissement de la législation pourrait avoir impliqué un recul du nombre d’emplois de solidarité offerts aux chômeurs en fin de droit.
En août 2013 JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Réinsertion

Il y a une semaine, la Ville de Genève annonçait la fin des sept derniers postes d’EDS (emplois de solidarité) qu’elle offrait à des chômeurs en fin de droit à des fins de réinsertion sociale et professionnelle. En l’occurrence, le nombre d’EDS tendrait à diminuer d’une manière globale, a-t-on appris en marge de cette annonce. Lire notre article Les derniers EDS licenciés Du côté syndical, cette décrue est confirmée. «Selon

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion