Suisse

Pour Stopexclusion, «cette réforme n’a rien d’un progrès»

Selim Neffah est le président de Stopexclusion qui s’est réunie en assemblée générale mardi passé pour prendre position sur la réforme de la loi sur l’asile, soumise au vote populaire le 5 juin prochain, alors que les milieux de défense du droit d’asile sont divisés. Le Conseil fédéral souhaite accélérer les procédures. Une assistance juridique gratuite est prévue.
Genève, le 11.11.2008. l'ARA ( Aide aux Requérants d'Asile ).© Le Courrier / J.-P. Di Silvestro JPDS
Loi sur l'asile

Quelle est la position de Stopexclusion sur la réforme du Conseil fédéral? Quels ont été les arguments déterminants? – L’assemblée a penché pour le non. De nombreuses incertitudes planent en effet: à quoi va ressembler cette assistance juridique gratuite? S’agira-t-il de fonctionnaires chargés de mieux faire accepter les décisions du Secrétariat d’Etat aux migrations ou une véritable défense juridique sera-t-elle mise en place? Et puis, on parle d’accélération des procédures,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion