Vaud

Vevey ou la quête des chiffres noirs

Les budgets déficitaires successifs et le creusement de la dette placent les finances au cœur de la campagne électorale veveysanne. Mais la situation est-elle si catastrophique?
Mario Togni
Finances

Vevey a mal a ses finances publiques. C’est du moins le discours que l’on entend sans cesse depuis 2010, alors que chaque débat budgétaire, ou presque, vire au psychodrame local. Pas plus tard qu’en décembre dernier, les élus balayaient les nouvelles sources de revenu proposées par la municipalité, dont la taxe individuelle sur les déchets. A cela s’ajoute la dette, qui s’est envolée au gré des lourds investissements de ces

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion