Genève

Le MCG rejoint la gauche contre le «personal stop»

Pour justifier son revirement, le Mouvement citoyens genevois, qui soutient un projet de loi visant à abroger le «personal stop», estime que le contexte a changé.
Les fonctionnaires genevois s'étaient mobilisés à plusieurs reprises en novembre et en décembre. JPDS
Grand Conseil

Trente députés de gauche et du MCG ont déposé, en début de mois, un projet de loi visant à abroger le «personal stop». Cette mesure, acceptée le 13 novembre dernier par l’ensemble de la droite, MCG compris (à l’exception de deux députés), vise à geler le niveau des charges de personnel et de fonctionnement tant que la dette n’atteindra pas 8 milliards de francs, correspondant aux revenus annuels de l’Etat.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion