Cinéma

Triptyque théâtral

«STEVE JOBS» DE DANNY BOYLE
UNIVERSAL

Deuxième long métrage de fiction s’intéressant au cofondateur d’Apple, ce Steve Jobs est une biographie beaucoup moins classique que ne l’était le Jobs de 2013. Grâce notamment au scénario d’Aaron ­Sorkin (The Social Network) qui choisit de délivrer une vision fantasmée du personnage plutôt qu’un portrait fidèle. Le film présente le gourou informatique à trois moments symboliques de son existence et le met en scène dans ses relations souvent conflictuelles

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion